Saru Bobo Kun (saruryujin) wrote in thspaknietzsche,
Saru Bobo Kun
saruryujin
thspaknietzsche

Morale et vérité

Girard félicite Nietzsche d’avoir mis en évidence la singularité du judéo-chrétien qui défend la victime. Mais Nietzsche y voit une différence d’essence seulement morale. Une morale, bien méprisable, vu qu’elle est la revanche sournoise des faibles contre les forts. C’est ce que Nietzsche a appelé la “ morale des esclaves “. Mais pour Girard il ne s’agit pas d’une morale de la foule des faibles contre l’élite des forts. Nietzsche ne voit pas le phénomène de foule mimétique derrière les mythes, dit Girard. L’innocence des victimes, c’est la vérité. Les victimes sont des boucs émissaires désignés par le seul mimétisme violent. Elles sont donc réellement innocentes. Il y a là une coïncidence saisissante de morale et de vérité. La défense des victimes n’est pas un prêchi-prêcha. En proclament la vérité des boucs émissaires, le judéo-chrétien ébranle le système mythique dans son ensemble, car le mensonge dénoncé joue un rôle essentiel dans la culture humaine.

Source: Présentation de la théorie de René Girard, Simon De Keukelaere
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic
  • 0 comments